Les vélocyclistes ne peuvent pas circuler sans respecter les réglementations en vigueur, qu’il s’agisse du respect du code de la route ou des équipements. Beaucoup de cyclistes l’oublie mais le code de la route ne s’applique pas qu’aux automobilistes car les usagers de vélo doivent en respecter les règles pour assurer leur propre sécurité et celle des autres. La cohabitation est déjà assez difficile et dangereuse.

A vélo, quels sont les équipements obligatoires ?

En vélo, on ne prend pas la route légèrement. Votre bicyclette soit être équipée :

  • De freins et des freins qui fonctionnement à l‘avant comme à l’arrière ;
  • D’un feu avant (jaune ou blanc) et d’un feu arrière (rouge)
  • D’un avertisseur sonore ; la voix de l’usager n’est pas considérée comme tel !
  • De dispositifs réfléchissants (rouge à l’arrière, blancs à l’avant, orange sur les parties latérales et les pédales)

Pour le conducteur de vélo, les équipements obligatoires sont :

  • Le port du gilet jaune à bandes réfléchissantes et obligatoire
  • Le port du casque est rendu obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans à compter de mars 2017, qu’ils soient conducteurs ou passagers.

Pour les passagers à vélo, les équipements obligatoires sont :

On ne transporte pas sa dulcinée sur le porte bagage comme dans les films ni qui que ce soit d’autre.

Un passager doit être transporté dans un siège adapté (pour les enfants de moins de cinq ans, le siège doit, en outre, être doté de repose-pieds et d’un système d’arnachage).

Code de la route à vélo

Sachez que les équipements sont rendus obligatoires par le code de la route. A titre d’exemples, l’article R313-18 et les suivants obligent l’équipement de catadioptres tant pour les voitures, les moto que pour les vélos, l’article R313-3 traite des éclairages, l’article R315-3 du système de freinage.

Et la circulation et le stationnement sont tout autant régis par le code de la route pour les conducteurs de vélo, on ne brûle pas les feux tricolores, on ne roule pas à contresens, on respecte les priorités pour ne citer que ces infractions et on ne conduit pas ivre ! Et enfin, un fois arrivé à bon port, on stationne correctement son vélo qui ne doit pas être sur des espaces réservés ni gêner.